Les épicondylites.

L’épicondylite du coude est une maladie fréquente. Cette maladie se caractérise par une atteinte de la structure des tendons qui s’insèrent sur le versant latérale (externe) ou médial (interne) du coude sur l’humérus.

1. L’épicondylite latérale.

Il s’agit d’une atteinte dégénérative de l’insertion commune des tendons épicondyliens latéraux. On note une transformation de la structure tendineuse avec fibrose, vacuolisation et micro-fissures.

L’échographie permet de retrouver ce type d’atteinte dégénérative.

épicondylite-latérale

2. L’épicondylite médiale.

C’est une atteinte plus rare mais l’évolution peut être plus longue que l’épicondyle latérale.

Il s’agit de l’atteinte du tendon commun intéressant :

  • le rond pronateur (pronator teres)
  • le grand palmaire (flexor carpi radialis)
  • le petit palmaire (palmaris longus)
  • le fléchisseur superficiel des doigts (flexor digitorum sublimis)
  • le cubital antérieur (flexor carpi ulnaris)

epic-med

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.