4 réflexions au sujet de « Les douleurs du genou. »

  1. Bonjour,
    Alors voilà au mois de mais j’ai eu un accident pendant un voyage scolaire sur les lieux j’ai passer radio du genou droit et ils n’ont rien trouver il m’on donc mis attelle pour le genou et béquille ils m’on envoyé faire une IRM que j’ai eu 1 mois après ( 1 mois Sans marcher et la jambe immobilisé) a l’IRM ils m’ont dit que j’avais juste un ematome derrière le génous ( l’examen à eu lieux en juin). Depuis le mois de juin plus rien quelque douleur de temps en temps mais rien de plus, mois d’octobre suite à un petit choque je ne pouvais plus plier le genoux droit donc j’ai refait une radio et ils ont rien trouver donc 1 semaine attelle et béquille, après la semaine là jambes immobilisées je suis aller chez le médecin et à trouver une tendinite rien de plus depuis octobre plus rien. Début janvier j’ai commencer le step au lycée en sport vers le 17 janvier je ne pouvais de nouveau plier le genou et marcher encore moins (donc sa fait maintenant 1 mois que j’ai attelle et béquille) il y a 3 semaine j’ai etait chez le médecin et il a penser à un éventuel épanchement synovial j’ai passer radio et échographie du genou de vendredi 24 février et pour bilan j’ai : « Sur les cliché radiographique, on ne met pas en évidence de lésion osteo-articulaire de type traumatique individualisable. Discrète subluxation latérale de la rotule avec un petit syndrome d’hyperpression facettaire latérale. Les tissus mous péri-osseux ne sont pas épaissis. Absence d’épanchement intra-articulaire visible. L’étude échographique complémentaire n’a pas mis en évidence d’anomalie patente de la rotule ni du tendon rotulien ni de la tubérosité tibiale antérieure. » Et je comprend toujours pas se qui cloche pouvez vous m’éclairer s’il vous plait

    1. Bonjour,
      Vous semblez me décrire des accidents d’instabilité de votre rotule assez fréquentes chez les jeunes filles. Votre radiographie pourrait mettre en évidence une anomalie de creusement de votre fémur ne maintenant pas suffisamment votre rotule en place pendant les premiers degrés de flexion du genou. Lors d’accidents légers, marche en terrain accidenté par exemple, la rotule va partir plus oumoins fort vers l’extérieur et réaliser un accident d’instabilité. Le traitement consiste dans un premier temps à renforcer les muscles internes de votre genou afin de maintenir la rotule vers l’intérieur. Tout cela est à confirmer bien sûr par un spécialiste du genou, orthopédiste ou médecin du sport.
      Cordialement.

  2. Bonjour, j’avais laissé un message ici en décembre dernier suite à une gonalgie du genou. La radiographie n’ayant montré aucune anomalie j’ai donc passé un IRM le 28 01 2016, voici les résultats : il n’y a pas d’anomalie de signal ou de contours des cornes méniscales tant interne qu’externe. Les ligaments croisés sont en normo signal et normo tension tout comme le ligament quadricipal et le ligament rotulien. Il n’y a pas d’expansion poplitée pathologique évidente. Aspect inhomogène avec étirement du ligament latéral médian sans signe de rupture associée ( ça je n’ai pas trop compris ce que cela signifie si vous pouviez m’éclaircir sur ce point svp). Il n’y a pas d’épanchement intra articulaire pathologique. Minime sub luxation médiale de la rotule sans syndrome d’hyper pression facettaire associé.
    Conclusion : pas d’anomalie méniscale ou du pivot central, pas d’épanchement intra articulaire , minime sub luxation médiale de la rotule.
    Bref le radiologue n »a rien trouvé d’inquiétant ce qui me rassure après avoir fait donc radio + Irm , reste que j’ai toujours plus ou moins mal au genou le radiologue conseil des séances de kiné, je ne sais pas si cela sera efficace. Que veut dire « Aspect inhomogène avec étirement du ligament latéral médian sans signe de rupture associée » ? . Cordialement.

    1. Cher Monsieur,
      Il s’agit probablement du Ligament Collatéral Médial et non médian (ou Ligament Latéral Interne). Il s’agit probablement d’une entorse interne du genou bénigne. Ces entorses non chirurgicales lorsque isolées peuvent laisser des douleurs internes assez longtemps (jusqu’à 3 mois). Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.