Les lésions de la coiffe des rotateurs.

Il s’agit de la pathologie la plus fréquente de l’épaule après 50 ans.

1. Anatomie de la coiffe des rotateurs.

La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons (structure tissulaire reliant un corps musculaire à l’os) qui, en se reliant,  forme une coiffe au dessus de l’articulation scapulo-humérale. Les muscles de la coiffe partent de l’omoplate (scapula) et se dirigent vers l’humérus.
La coiffe des rotateurs comprend les tendons des muscles :
– supra épineux
– infra épineux
– petit rond
– sous scapulaire
auxquels on ajoute le tendon de la longue portion du biceps.

coiffe4

coiffe3

coiffe

coiffe2

2. Les lésions de la coiffe des rotateurs.

La coiffe des rotateurs peut être le siège de lésion qui vont de la simple tendinopathie à la rupture complète du tendon avec rétraction. La lésion peut ne concerner qu’un seul des tendons de la coiffe des rotateurs, le plus souvent le tendon supra épineux, parfois deux tendons, supra et infra épineux ou même trois tendons, supra, infra épineux et sub scapulaire. Le sub scapulaire peut être le siège d’une lésion traumatique isolée. Le tendon petit rond est le plus souvent épargné.

En cas de rupture, on distingue les ruptures partielles qui ne concernent pas toute l’épaisseur du tendon et les ruptures perforantes (transfixiantes) qui concernent toute l’épaisseur du tendon créant une communication entre l’articulation et la bourse sous acromio deltoïdienne qui recouvre les tendons.

2.1. Les ruptures partielles de la coiffe des rotateurs.

On appelle rupture partielle une rupture de tendon qui ne cocerne pas toute l’épaisseur du tendon. On distingue les ruptures partielles interstitielles qui ne concernent que la structure du tendon sans communication avec une face, les ruptures partielles profondes n’atteignant que la surface articulaire du tendon et les ruptures partielles superficielles atteignant la face « bursale ».

2.1.1. Les ruptures partielles interstitielles.

Il s’agit de fissures strictement intra tendineuses sans ouverture sur la face superficielle ou profonde.

instertit

2.1.2. Les ruptures partielles superficielles.

Les ruptures partielles superficielles concernent la face supérieure du tendon au contact de la bourse sous acromio deltoïdienne.

RPS

2.1.3. Les ruptures partielles profondes.

Les ruptures partielles profondes concernent la face inférieure du tendon au contact de la cavité articulaire.

2.2. Les ruptures perforantes ou transfixiantes.

Une rupture perforante (transfixiante) est une rupture qui perfore toute l’épaisseur du tendon. Lorsque la rupture présente une taille suffisante, il peut exister une rétraction du moignon tendineux proximal.

Goutallier et Bernajeau ont décrit 3 stades en fonction de la topographie du moignon tendineux.

IRM T2 avec effacement de graisse, plan frontal oblique. Rupture perforate (ou transfixiante) de stade 1 (Goutallier, Bernageau) du tendon supra épineux : rupture ne s’étendant pas au delà de l’aplomb du sommet de la tête humérale.

ruptcoiffe

3. L’amyotrophie.

L’amyotrophie est un facteur important dans les ruptures de coiffe. Elle peut intéresser l’ensemble des muscles en cas de rupture. Sa présence en cas de rupture complique une éventuelle chirurgie de réinsertion.

Il existe deux types d’amyotrophie en imagerie : la perte de volume et la dégénérescence graisseuse.

3.1. La perte de volume.

fosse-epineuse

3.2. La dégénérescence graisseuse.

degeneresc

degeres

 

 

117 commentaires sur “Les lésions de la coiffe des rotateurs.”

  1. Bonsoir
    Je suis en accident de travaille depuis le 14 avril 2021 : j’ai fait une première demande en maladie professionnelle le 26 juin pour : épaississement et altération du signal du supra- épineux en rapport avec une tendinite avec fissuration intra-tendineuse sans signe de rupture complète et épanchement dans la bourse sous-acromio-deltoidienne.
    Ma question est : pensez vous que ce sera reconnu en maladie professionnelle ? Et quelle Sont les traitements si y a ? Cordialement

    1. Bonjour.
      Les tendinopathies de la coiffe peuvent être intégrées dans le tableau de maladie professionnelle numéro 57.
      Le traitement est le plus souvent fonctionnel avec anti-inflammatoires, infiltration et kinésithérapie.
      Cordialement.

  2. Bonjour,
    Pourriez vous m’aider sur ma situation svp?
    Voici le résumé de mon IRM: « lésions de tendinopathie. Clivage du tendon infra-epineux avec remaniement erosif de son enthèse. Possible Migration calcique . Bursite sous acromiale »
    Je ne comprends pas tout ce jargon. Mon médecin me parle d’une simple tendinite de l’épaule mais pense a une maladie professionnelle car beaucoup de gestes répétitifs en hauteur. Qu’en pensez vous?
    Merci d’avance pour votre retour

    1. Bonjour.
      D’après votre compte-rendu un, vous semblez présenter à la fois une tendinopathie calcifiante de votre coiffe des rotateurs mais aussi peut-être une fissuration qui sont deux pathologies différentes.
      Ce genre de pathologie peut parfois s’intégrer dans un contexte de maladie professionnelle (Tableau 57).
      Cordialement.

  3. bonjour
    je voudrai faire une reconnaissance de maladie professionnelle. l’échographie a mentionné comme conclusion : Enthésopathie supra- épineux bilatérale à prédominante droite. je suis en arrêt. A quoi correspond cette pathologie dans le tableaux des maladies professionnelles ? Faut il un IRM pour confirmer ?

    1. Bonjour. Effectivement, il semble que pour pouvoir être en maladie professionnelle au tableau 57, le terme tendinopathie doit être mentionné dans votre compte rendu que ce soit échographie ou I.R.M.
      Cordialement.

  4. Bonjour, je suis un étudiant de 19 ans et je souffre depuis mes 13 ans de sublixations postérieur aux deux épaules mais la droite est beaucoup plus touché et douloureuse ceci m’a fait arrêter le sport à 17 ans et entraîner un mal-être car prise de poids excessive, j’étais grand sportif avant.
    Le kine et la musculation n’ayant rien changé.
    Le chirurgien ne veut pas m’opérer car le rapport bénéficie/risque n’est pas assez marqué et a demandé un arthroscanner, je voulais savoir si une opération était envisageable avec ce compte rendu car cela me pourri vraiment la vie…
    -Pas d’opacification de la bourse sous deltoïdienne.
    -Pas de fissure profonde ni de rupture des tendons de la coiffe des rotateurs.
    -Intégrité du tendon du long biceps.
    -Intégrité du bourrelet glénoïdien
    -Aspect normal de l’articulation gléno-humérale.
    -Lésion du ligament gléno-huméral inférieur avec une zone de rupture sur 4 mm.

    1. Bonjour.
      Votre compte rendu ne semble pas préciser de lésions en rapport avec des luxations postérieures récidivantes. La lésion du ligament glénoïde huméral inférieur serait plutôt en rapport avec des stigmates de luxation antérieure mais ce signe est insuffisant pour l’affirmer. Votre cas semble concerner des épisodes de luxation postérieures peut-être sur laxité chronique. Il n’est pas obligatoire de retrouver des lésions à l’arthroscanner. La discussion de chirurgie est compliquée dans votre cas. Je vous conseille de vous adresser à des spécialistes vraiment habitués à ce genre de pathologie.
      Cordialement.

  5. Bonjour

    J’avais mal a l’épaule depuis un certain temps
    Le médecin m’a toujours dit tendinites
    A force de répétition de douleur et manque de mobilité j’ai passé une radio et une écho .voici le résultat
    -Épanchement franc de la bourse sous acromio deltoidienne et à moindre degré de la gaine bicipitale en place dans la gouttière
    -pas de lésion des tendons long biceps sub scapulaire infra épineux
    -remaniement hétérogène d’allure fissuraire comminutif avec des organisations architecturales du tendon supra épineux en tiers latteral
    Conclusion
    Épanchement et remaniement dégénératif supra épineux micro fissuraire

    En attente de RV chez chirurgien

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter une rupture avec une perforation d’un de vos tendons de la coiffe des rotateurs: le supra épineux. Cette lésion est définitive. En fonction de votre âge et de votre activité, une indication chirurgicale peut se discuter.
      Cordialement.

  6. Bonjour

    J’avais mal a l’épaule depuis un certain temps
    Le médecin m’a toujours dit tendinites
    A force de répétition de douleur et manque de mobilité j’ai passé une radio et une écho .voici le résultat
    -Épanchement franc de la bourse sous acromio deltoidienne et à moindre degré de la gaine bicipitale en place dans la gouttière
    -pas de lésion des tendons long biceps sub scapulaire infra épineux
    -remaniement hétérogène d’allure fissuraire comminutif avec des organisations architecturales du tendon supra épineux en tiers latteral
    Conclusion
    Épanchement et remaniement dégénératif supra épineux micro fissuraire

  7. Bonjour,
    Jai fait une échographie de l’épaule droite
    voici le compte rendu

    -Un amincissement localisé réalisant un méplat de la zonz d’insertion du tendon du supra -épineux droit
    -une interruption de la continuité des fibres tendineuses du tendon du supra-épineux droit
    -Absence d’anomalie des tendons, infra épineux et subscapulaire qui conservent une structure fibrillaire normale sans image de rupture ni de clivage intra tendineux
    -Absence d’anomalie du tendon long biceps
    -Absence de conflit ostéotendineux lors des manœuvres dynamiques de gerber et neer
    -Absence de déplacement anormal des berges articulaires acromio-claviculaires lors de la manœuvre du cross Arm
    -Absence d’anomalie des structures musculaires de l’épaule
    -Ailleurs, Absence d’anomalie des structures tendineuses de l’épaule gauche

    Conclusion:

    -Arguments ultrasonographiques en faveur d’une rupture transfixiante du tendon supra épineux droit
    -Absence de lésion des autres structures tendineuses de la coiffe des rotateurs de l’épaule droite.

    A quoi dois je m’attendre SVP?!

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter une rupture perforant le tendon supra épineux un des constituants de la coiffe des rotateurs. Cette rupture est définitive. En fonction de votre âge et de votre activité, une indication chirurgicale peut être envisagée. Dans un premier temps, on conseille souvent une ou deux infiltrations associées à de la kinésithérapie.
      Cordialement.

  8. Bonjour

    J’ai été opérée du supra épineux de l’épaule droite en juin 2019
    Depuis je fais de la kiné, et l’épaule droite va bien, ouf !
    Par contre, à l’époque de l’opération je commençais déjà à souffrir de l’épaule gauche.
    57 ans, 2 infiltrations plus tard et toujours de la kiné, IRM avec en conclusion :
    « Rupture subtotale distale et antérieure du tendon supra-épineux (13 x 11 mm) sans rétractation tendineuse. Trophicité musculaire correcte.
    Bursite sous-acromio-deltoïdienne.
    Arthropathie acromio-claviculaire dégénérative et congestive »
    Vais-je avoir droit à l’opération ? (l’avantage c’est que je sais comment ça se passe !)
    Merci d’avance

    1. Bonjour Madame,
      Vous semblez présenter, comme l’autre côté, une rupture perforante (trou) de la coiffe des rotateurs. Cette lésion est malheureusement définitive. En fonction de votre âge, de votre activité physique, il est possible d’opter pour un traitement médical (kiné, infiltrations…). En cas de résistance à ces traitements, une réparation chirurgicale pourra être envisagée.
      Bonne chance.

      1. Bonjour suite à des douleurs à l épaule j ai passer une échographie, conflit sous acromial
        J ai passer une irm récemment
        Mise en évidence d un minime hypersignal labral supérieur pouvant être compatible avec une slap minime, petite formation liquidienne sur fibre superficielle du tendon supra epineux
        sans réelle rupture
        Ont me parle d avis chirurgical je suis un peu perdu ..
        Merci d’avance

        1. Bonjour,
          Vous semblez présenter un début de fissure d’un tendon de la coiffe des rotateurs qui à priori est encore de petite taille. Je ne pense pas que la chirurgie soit le traitement de première intention. Consultez plutôt dans un premier temps un médecin spécialiste.
          Cordialement.

  9. Bonjour,

    Je suis atteinte d’un lupus érythémateux depuis 17 ans. Suite à des douleurs nocturnes de plus en plus importantes à l’épaule, l’IRM révèle une fissuration transfixiante complexe de la partie distale du tendon supra épineux (12 mm de longueur sur 10mm de largeur) , tuméfaction de BSAD et arthrose acromio-claviculaire tuméfiante. Le chirurgien propose une intervention sur le tendon et peut être sur l’acromio-claviculaire car la kinésithérapie et deux infiltrations corticoïdes ne m’ont pas soulagé. Est-ce la bonne solution ? Merci à vous

    1. Bonjour.
      Désolé pour cette réponse tardive mais votre commentaire s’était égaré au milieu d’autres déjà traités.
      Absolument madame, l’habitude en France est de proposer une intervention de réparation de la coiffe des rotateurs en cas de rupture complète résistant aux infiltrations et à la kinésithérapie.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.