Les lésions de la coiffe des rotateurs.

Il s’agit de la pathologie la plus fréquente de l’épaule après 50 ans.

1. Anatomie de la coiffe des rotateurs.

La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons (structure tissulaire reliant un corps musculaire à l’os) qui, en se reliant,  forme une coiffe au dessus de l’articulation scapulo-humérale. Les muscles de la coiffe partent de l’omoplate (scapula) et se dirigent vers l’humérus.
La coiffe des rotateurs comprend les tendons des muscles :
– supra épineux
– infra épineux
– petit rond
– sous scapulaire
auxquels on ajoute le tendon de la longue portion du biceps.

coiffe4

coiffe3

coiffe

coiffe2

2. Les lésions de la coiffe des rotateurs.

La coiffe des rotateurs peut être le siège de lésion qui vont de la simple tendinopathie à la rupture complète du tendon avec rétraction. La lésion peut ne concerner qu’un seul des tendons de la coiffe des rotateurs, le plus souvent le tendon supra épineux, parfois deux tendons, supra et infra épineux ou même trois tendons, supra, infra épineux et sub scapulaire. Le sub scapulaire peut être le siège d’une lésion traumatique isolée. Le tendon petit rond est le plus souvent épargné.

En cas de rupture, on distingue les ruptures partielles qui ne concernent pas toute l’épaisseur du tendon et les ruptures perforantes (transfixiantes) qui concernent toute l’épaisseur du tendon créant une communication entre l’articulation et la bourse sous acromio deltoïdienne qui recouvre les tendons.

2.1. Les ruptures partielles de la coiffe des rotateurs.

On appelle rupture partielle une rupture de tendon qui ne cocerne pas toute l’épaisseur du tendon. On distingue les ruptures partielles interstitielles qui ne concernent que la structure du tendon sans communication avec une face, les ruptures partielles profondes n’atteignant que la surface articulaire du tendon et les ruptures partielles superficielles atteignant la face « bursale ».

2.1.1. Les ruptures partielles interstitielles.

Il s’agit de fissures strictement intra tendineuses sans ouverture sur la face superficielle ou profonde.

instertit

2.1.2. Les ruptures partielles superficielles.

Les ruptures partielles superficielles concernent la face supérieure du tendon au contact de la bourse sous acromio deltoïdienne.

RPS

2.1.3. Les ruptures partielles profondes.

Les ruptures partielles profondes concernent la face inférieure du tendon au contact de la cavité articulaire.

2.2. Les ruptures perforantes ou transfixiantes.

Une rupture perforante (transfixiante) est une rupture qui perfore toute l’épaisseur du tendon. Lorsque la rupture présente une taille suffisante, il peut exister une rétraction du moignon tendineux proximal.

Goutallier et Bernajeau ont décrit 3 stades en fonction de la topographie du moignon tendineux.

IRM T2 avec effacement de graisse, plan frontal oblique. Rupture perforate (ou transfixiante) de stade 1 (Goutallier, Bernageau) du tendon supra épineux : rupture ne s’étendant pas au delà de l’aplomb du sommet de la tête humérale.

ruptcoiffe

3. L’amyotrophie.

L’amyotrophie est un facteur important dans les ruptures de coiffe. Elle peut intéresser l’ensemble des muscles en cas de rupture. Sa présence en cas de rupture complique une éventuelle chirurgie de réinsertion.

Il existe deux types d’amyotrophie en imagerie : la perte de volume et la dégénérescence graisseuse.

3.1. La perte de volume.

fosse-epineuse

3.2. La dégénérescence graisseuse.

degeneresc

degeres

 

 

287 réflexions sur “Les lésions de la coiffe des rotateurs.”

  1. Bonjour,
    J’ai 71 ans et je mène une vie très active. Suite à une douleur dans l’épaule droite et l’impossibilité de lever le bras, survenu subitement il y a 3 semaines alors que je n’ai jamais rien eu auparavant, un IRM de l’épaule droite a été effectué le 16 avril 2024.
    Hypersignal DP Fat Sat du tendon du subscapulaire sans signe de rupture.
    Lame d’épanchement articulaire avec kyste arthrosynovial antéro-inférieur de 19 mm.
    Conclusion : tendinopathie du subscapulaire sans signe de rupture, lame d’épanchement articulaire gléno-huméral avec kyste arthro synovial antéro-inférieur de 19 mm.
    J’ai retrouvé un peu de mobilité du bras vers l’arrière mais je ne peux toujours pas lever le bras. Mon avant-bras et ma main sont opérationnelles.
    Merçi de votre avis.

    1. Bonjour.
      Apparemment, vous ne présentez pas de rupture de coiffe. La tendinopathie du sous scapulaire n’est pas obligatoirement responsable de votre symptôme. Le kyste arthro synovial pourrait être en rapport avec une lésion de votre cartilage articulaire, peut-être sur une arthrose débutante, peut-être consécutive à une instabilité. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus.
      Cordialement.

  2. Épanchement au niveau de la gouttière bicipitale avec tendinopathie de la coiffe des rotateurs avec rupture transfixiante du sus-epineux et des lacunes au niveau subscapulaire j’aimerais avoir votre avis merci de votre compréhension

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter ce qu’on appelle une rupture de la coiffe qui semble intéressé préférentiellement le tendon susépineux.
      Cette lésion est probablement à l’origine de vos douleurs.
      Cordialement.

      1. Bonjour
        Mon arthro scanner donne ce résultat
        Le labrum montre un émoussement antérieur relativement marqué, il existe une opacification très importante de la bourse sous acromio deltoïdienne en relation avec une fissuration du supra-épineux sur 7 mm
        L’arthrose acromio-claviculaire est limitée
        L’involution lipomateuse et côté à deux dans la classification de gouttalier et Bernageau
        On a réparé le tendon en janvier 2023 suite à un accident de travail, le tendon de la coiffe des rotateurs et le tendon du deltoïdienne qui ont été réparés
        Après la chirurgie les douleurs n’ont pas vraiment cessés et depuis quelques temps on monte crescendo
        Que pensez-vous des résultats de mon arthroscanner

        1. Bonjour, d’après les résultats de votre arthroscanner, il semble exister une fissure itérative du tendon sus épineux. Il faut corréler ça au résultat de la chirurgie, car parfois les ruptures ne peuvent être complètement réparées en raison de muscles déficients.
          Cordialement.

  3. re bonjour,
    je viens de me rendre compte d’un oubli dans le résultat de mon IRM à savoir sur la 2ème ligne de mon commentaire c’est lame d’épanchement intra articulaire au pourtour du tendon du long biceps.
    De plus si vous le pouvez j’aimerais aussi comprendre ce que signifie l’opacification iatrogène du tendon et muscle subscapulaire ainsi que l’ulcération de grade 4 de la tête huméral et l’irrégularité du rebord postéro -inférieur de la glène.
    J’aimerais également savoir si l’état de mon épaule peut s’aggraver au vu de mon poste de travail. A ce jour j’ai eu une infiltration et je fais des séances de kiné est ce suffisant? Vaut il mieux une chirurgie pour éviter que l’état de mon épaule se dégrade?

    1. Rebonjour.
      L’infiltration iatrogène du tendon sous scapulaire est dûe à l’opérateur qui a injecté un peu d’iode dans le tendon lui-même au lieu de le mettre dans l’articulation.
      Les ulcération cartilagineuses de la tête de l’humérus sont en rapport avec une atteinte dégénérative débutante, type arthrose.
      Cordialement.

  4. Bonjour,
    Depuis 1 an j’ai des douleurs dans mon bras dominant, je fais un travail manuel répétitif avec port de charge.
    j’ai effectué un IRM dont le résultat est le suivant :
    -Lame épanchement de la bourse sous acromiodeltoïdienne
    -Lame épanchement
    -Subluxation du long biceps en lien avec rupture des fibres superficielles du subscapulaire intra articulaire du tendon long biceps
    -Rupture transfixiante complète du tendon du muscle supraépineux en plein corps-rétractation tendineuse de grade 1.
    Suite à cet IRM j’ai consulté un chirurgien qui m’a envoyé passé un arthroscanner dont le résultat est le suivant:
    -Tendon du long biceps en place dans sa gouttière
    -Petite opacification iatrogène du tendon subscapulaire
    -Pas de rupture transfixiante des tendons supra et infra épineux
    – Ulcération cartilagineuse de grade 4 de la partie antérieure et moyenne de la tête huméral
    -Pas d’anomalie labrale significative
    -Irrégularité du rebord postéro-inférieur de la glène
    -discrets remaniements dégénératifs acromioclaviculaire.
    Il me semble que les résultats des 2 examens sont contradictoire du coup je suis un peu perdu et aimerais savoir quel est votre avis et d’après vous quel examen est le plus fiable
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Ces résultats sont en effet contradictoires. Vous ne semblez pas présenter une rupture importante de la coiffe des rotateurs en arthroscanner alors qu’elle semble l’être en I.R.M.
      Si l’arthroscanner est bien fait, c’est lui qui le plus souvent a raison !
      Si il le faut, il existe un troisième examen qui permet de trancher qui est l’arthro I.R.M.
      Cordialement.

  5. Bonjour,

    Voici le bilan de l’IRM que j’ai passé ce jour. Je souffre depuis 3 mois d’une tendinite à l’épaule gauche :
    Double épanchement intra articulaire et sous acromial.
    Fissure transfixiante du supra épineux sur 15 x 10 mm avec rétraction tendineuse d’un moignon tendineux épais
    en zone 1.
    Irrégularité fissuraire face bursale de l’infra épineux.
    Syndrome d’œdème osseux sous cortical à l’enthèse.
    Merci par avance pour votre réponse. Cdt . G Dallet

    1. Bonjour.
      Vous présentez bien une rupture de la coiffe des rotateurs.
      Le traitement peut être médical dans un premier temps avec éventuellement infiltration et kinésithérapie.
      Si les douleurs persistent, il paraît légitime de consulter un chirurgien pour voir s’il existe une indication opératoire.
      Cordialement.

    2. Schwartzmann

      Bonjour, après une écho j’ai une fissuration intra tendineuse d’un aspect hétérogène de 3,11mm du sus-épineux. D’où mon mal d’épaule surtout la nuit !
      Pouvez vous m’en dire plus ? Car en cherchant un peu je trouve pas le terme exact ni les explications.

      1. Bonjour.
        D’après votre échographie, vous ne présentez pas une rupture franche de la coiffe, mais une simple fissuration qui se rapproche d’une tendinopathie (« tendinite »). Elle explique très probablement votre symptomatologie.
        Cordialement.

  6. Bonjour
    Résultat irm epaule droit

    Dessin d’une lésion transfixiante réalisant une rupture de grade I du tendon du
    supraépineux. Rupture survenant sur un conflit sous-acromial avec un signal irrégulier de
    l’articulation inters acromioclaviculaire.
    Atteinte intéressant principalement les fibres postérieures de ce tendon.
    Il apparaît également une atteinte inflammatoire intéressant le trajet du tendon de
    l’infraépineux sur son insertion trochitérienne.
    Visualisation d’une microcalcification au regard de l’insertion trochitérienne du
    supraépineux.
    Aspect normal du tendon de la longue portion du biceps.
    Présence d’une collection liquidienne évoquant constitution d’un kyste synovial en avant
    du trajet du tendon du sous-scapulaire sous l’apophyse coracoïde. Collection liquidien
    s’étendant sur un diamètre de 2 cm.
    La tête humérale est le siège de deux microgéodes sous-chondrale exprimant le
    retentissement osseux de l’inflammation tendineuse.
    On notera également une zone d’un hypersignal sous-chondrale sur la périphérie de la
    tête humérale pouvant traduire un début de capsulite.
    Amyotrophie du supraépineux de l’ordre de 20 %

    1. Bonjour.
      Pour résumer, vous semblez présenter une rupture de la coiffe des rotateurs significative qui atteint plus particulièrement le muscle susépineux.
      Le reste est sans caractère pathologique certain.
      Cordialement.

      1. Bonjour merci ce que j arrive pas à comprendre dans le compte rendu il utilise transfixiante de grade 1 et puis il dit:Atteinte intéressant principalement les fibres postérieures de ce tendon.Est que le tendon est complètement détaché de l humerus.

  7. Bonjour
    Suite à des douleurs chroniques sur une épaule opérée en 2014 acromioplastie je viens de passer une IRM.
    Pouvez-vous me traduire la phrase suivante du compte rendu car c’est la première fois que je vois ce terme :
    Enthésopathie focale du sous scapulaire avec ulcération de l’enthèse du sous épineux.
    D’avance merci

    1. Bonjour.
      Enthésopathie signifie tendinopathie (tendinite) de la zone d’insertion du tendon.
      Ulcération doit correspondre à une forme de rupture partielle du tendon non perforante.
      Cordialement.

  8. Bonjour suite à un IRM j’ai une fissure transfixiante de 2mm du tendon supra épineux et aspect d arthropathie acromio claviculaire marquée responsable d un conflit avec petite bursite sou acromiale que doit je faire une chirurgie est elle indispensable ou le tendon peut t’il cicatrise tout seul marci

    1. Bonjour.
      Malheureusement, les ruptures de coiffe ne cicatrisent pas d’elle-même. Chez les gens actifs et douloureux, la chirurgie et l’indication habituelle.
      La lésion semble petite, il est possible aussi de surseoir à la chirurgie et de voir l’évolution avec un simple traitement médical.
      Cordialement.

  9. J’ai reçu mon résultat de IRM.
    Bilan pour scapulaire
    Séquence sagittales T1,sagittale axiale et coronale T2 après saturation de la graisse.
    Conclusion
    Présence d’une lame liquidienne en arrière du supra épineux associée à un remaniement arthorosique débutant de l’articulation acromioclaviculaire
    Je voudrais savoir comment interpréter ce que j’ai ?

    1. Bonjour.
      Ce compte-rendu est difficile à interpréter. Il semble exister une petite inflammation des tendons de votre épaule avec un épanchement réactionnel de la bourse sous acromiodeltoïdienne.
      L’arthrose acromioclaviculaire est banale.
      Cordialement.

      1. Ducrocq Dominique

        Bjr j’ai fait un arthro scanner hier et la conclusion est : opacification de la bourse sous acromo-deltoidienne au travers d’une lésion fissulaire transfixiante du supra-épineux, amyotrophie d’environ 40% du supra épineux , involution lipomateuse d’environ 50 % de l’infra épineux. Ça veut dire quoi concrètement ? Merci à vous

        1. Bonjour.
          Vous présentez donc une rupture de la coiffe des rotateurs qui intéresse toute l’épaisseur du tendon susépineux.
          Malheureusement, cette lésion est définitive.
          Cordialement.

  10. Bonjour,
    J ai une douleur a l épaule et qui descend dans les muscle du bras avec une perte de force pour soul ver les objets ainsi qu une douleur lors de l élévation du bras ( surtout la redescente)
    L IRM a donnée comme conclusions : rupture de la face superficielle du tendon supra épineux ( 11 mm plan coronal et 9 mm sagittal) se prolongeant par un clivage intra tendineux avec bursite réactionnelle
    Rétractation type 1
    L intervention chirurgicale est elle la seule alternative dans l immédiat ? Et quels sont les risques de ne pas la faire.

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter une rupture partielle de la coiffe des rotateurs. Elle semble de petites dimensions. Le premier des traitements n’est classiquement pas chirurgical.
      On préfère comme d’habitude dans ces pathologies des traitements à base d’antalgiques, d’infiltration et de kinésithérapie.
      il n’est malheureusement pas possible de connaître l’évolution de ce genre de lésion car elle peut rester stable ou s’aggraver plus rapidement et devenir chirurgicale.
      Cordialement.

  11. Bonjour, voici compte rendu echo :
    « Échographie du tendon du long biceps est en place mais il existe un large épanchement dans la
    gouttière bicipitale sur toute sa hauteur. Limitation de la rotation externe entraînant une étude
    incomplète du tendon du subscapulaire. Celui-ci apparaît hypoéchogène avec de multiples
    calcifications de petite taille à sa partie profonde. Présence d’une bursite sous-acromiale. Important
    remaniement du tendon du supraépineux qui est épaissi à sa partie proximale en amont d’une plage
    anéchogène liquidienne mesurant 4 mm de largeur venant cliver presque l’entièreté de l’épaisseur
    du tendon évoquant une fissuration verticale quasi-complète. Aspect normal du segment distal.
    Bursite sous-acromiale modérée Épaississement de l’infraépineux qui apparaît continu. Pas
    d’anomalie dans les masses musculaires périarticulaires
    CONCLUSION :
    On retient donc une hypertrophie arthrosique du bord inférieur de l’acromion un large
    épanchement dans la gouttière bicipitale une bursite modérée une atteinte calcifiante du
    subscapulaire et une fissuration verticale quasi-complète du supraépineux »
    Prévu séances de kiné qui vont débuter en janvier 2024, anti douleur, . SVP qu’en pensez vous ? Existe t-il une possibilité d’amélioration, une intervention est-elle à prévoir ? J’ai 66 ans et n’ai jamais eu de problème de ce type . Merci de votre réponse. Bien cordialement

    1. Bonjour.
      Plus simplement, d’après votre échographie, vous semblez présenter une rupture de la coiffe des rotateurs peut-être encore partielle.
      Avant de penser à une éventuelle chirurgie, on préfère un traitement médical à base d’antalgiques, d’infiltration et de kinésithérapie pour récupérer vos amplitudes passives.
      Cordialement.

  12. Bonjour,
    Si vous pouvez me traduire cette phrase: « Petit clivage intra tendineux au niveau des fibres les plus supérieures du tendon du sous scapulaire versus tatouage lors de l’opacification articulaire « 
    Cordialement
    Merci

    1. Bonjour.
      En fait, le radiologue ne sait pas si le produit de contraste qui est dans ce tendon sous-scapulaire est dû à une fissure ou à l’injection avec l’aiguille.
      Cordialement.

  13. bonjour
    suite a une perte d’équilibre a l’angle d’un escalier, je me suis rattrapé sur le pignon de l’escalier
    qui a forcé en dessous l’aisselle gauche et la douleurs et difficulté de lever l’épaule.
    flector , ibuprofene en pommade + anti-inflammatoire.
    depuis la mi-aout a ce jour le 22/11/2023 IRM prescrites par le docteur
    la journée un peu moins douloureux et supportable mais la nuit douleur ,
    prise de doliprane avant le couché dans la nuit avec le réveil de la douleur et le matin.
    il faudrait que l’épaule soit bloqué mais je ne vois pas comment?.

    IRM DE L’EPAULE GAUCHE

    Tendon du Long biceps en place dans sa gouttière
    Hypersignal profonde du tendon sous-scapulaire, sans signe de rupture.
    Tendinophatie marquée de la face postérieure du tendon supra épineux, prossible remaniements.
    fissuraires distaux, extension au tendon infra épineux avec clivage intratendineux.
    Arthropathie acromioclaviculaire hypertrophique inflammatoire, sans franche disjonction.
    Epanchement sous-acromial.
    Involution lipomateuse de grade I de l’ensemble de la coiffe.

    CONCLUSION:

    Fissuration partielle de l’enthèse du supra épineux et clivage intratendineux de l’infra épineux.
    Arthroscanner complémentaire à discuter en fonction de l’evolution clinique et des perspectives
    thérapeutiques.

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter une atteinte modérée des tendons de la coiffe des rotateurs.
      Le traitement n’est pas à l’immobilisation.
      Au contraire, la kinésithérapie doit pouvoir vous aider à récupérer des amplitudes et moins de douleurs. Des Médicaments antalgiques associés sont souvent prescrits.
      Cordialement.

  14. Bonjour, suite a un accident de scooter, mon mari a un eu un très violent choc à l’épaule droite sur l’IRM il est noté : Oedème osseux marqué acromio-claviculaire, épaississement bursal oedèmateux modéré. Modification se signal de la face profonde des tendons supra-épineux et infra-épine avec aspect irrégulier de la face profonde des tendons avec possible image linéaire fissuraure de la face profonde des tendons.
    Quel traitement peut-il avoir pour soulager ses douleurs, médicamenteux, chirurgical ?
    Va t-il garder des sequelles (à ce jour douleur quand il lève le bras et très difficile de tourner le bras vers le dos)
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Bonjour, il s’agit d’une fissure modérée des tendons de l’épaule qu’on appelle la coiffe des rotateurs. Avec un traitement médical, votre mari doit pouvoir s’en sortir.
      Cordialement.

  15. Bonjour,

    Je viens d’effectuer un IRM de l’épaule droite et voici le compte-rendu:
    « Aspect IRM en faveur d’une rupture partielle de la jonction myotendineuse supérieure du subscapulaire.
    Hypersignal de la jonction myotendineuse du susépineux pouvant traduire une rupture partielle.
    Aspect de décollement du labrum antéro-supérieur.
    A explorer par arthroscanner. »

    Je nage une fois par semaine en crawl et dos-crawlé.
    Puis-je continuer à nager dans cette situation ?
    Dois-je être opéré de mon épaule ?

    En vous remerciant

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter un début de rupture de la coiffe des rotateurs.
      Le traitement est d’abord médical avec antalgiques et kinésithérapie.
      Vous pouvez effectivement être gêné dans votre activité de natation qui peut augmenter les douleurs.
      Cordialement.

  16. bonjour,j’ai 59 ans IRM passé en 2022 rupture transfixiante (12mm sagittal et 18mmcoronal) du supra épineux coiffe droite ,pas amyotrophie musculaire douleurs cervicales et bras ,que faire je suis employée d’immeuble ?

    1. Bonjour.
      Il faut être cliniques.
      Si vous n’êtes pas gênée et que vous ne présentez pas de douleur il n’y a rien lieu de faire.
      Si vous présentez des douleurs et une perte des amplitudes de votre épaule, antalgiques, anti-inflammatoires et kinésithérapie sont prescrits.
      Enfin si tout cela ne suffit pas, on peut envisager une chirurgie.
      Cordialement

  17. Bonjour j’ai 36 ans suite à une chute au travail j’ai eu comme un craquement à l’épaule gauche vu un médecin qui m’a dit qu’il n’y avait rien j’ai continué à travailler 3 semaine plus tard impossible de lever le bras radio en mars conflit sous acromial en avril infiltration en août deuxième infiltration en septembre irm rupture partielle superficielle du sud épineux a 2 cm de son enthese de 60% de l’épaisseur de diamètre centimétrique , sans rétraction significative du moignon semblant se continuer par un clivage centimétrique dans les fibres antérieures de l’infra épineux.
    Je n’ai plus de force dans mon bras toujours en suivi kiné depuis mars et douleurs nocturnes toujours d’actualité tout en sachant que c’est mon bras dominant.
    Quels sont les traitements ?
    Merci

    1. Bonjour madame.
      Le traitement initial est celui que vous décrivez, kinésithérapie et traitement antalgique et anti-inflammatoire.
      L’infiltration, en seconde intention.
      Enfin, si les symptômes persistent et votre gêne importante, on peut évidemment envisager une chirurgie avec une suture de votre tendon.
      Cordialement.

  18. Bonjour,j’ai très mal à l’épaule depuis 4 moi.suite e une échographie on a vue que j’avais une bursite sous-acromio-deltoïdienne. Après un mois de physio j’ai encore très mal et certains gestes très handicapantes.je vien de passer un irm on vois la bursite encore et sur le rapport y a écrit,,remaniements dégénératifs de l’articulation acromio-claviculaire modérés,, .c’est quoi que je dois faire pour au moins calmer le douleurs handicapantes que j’ai même la nuit?

    1. Bonjour.
      Le diagnostic de bursite ou d’arthropathie acromioclaviculaire symptomatique, c’est-à-dire responsable des douleurs, est parfois difficile à faire sur l’imagerie.
      Il faut vous faire aider d’un examen clinique pertinent.
      Cordialement.

  19. Murielle
    Bonjour j ai voulu tondre ma pelouse et tiré bcp trop fort sur la corde de démarrage du coup après écho arthroscanner fissure transfixiante bifocale du tendon du muscle supra-épineux avec fuite de produit de contraste vers l espace sous acromial sans rétractation tendineuse ainsi que fissuration focale du tendon du muscle sous scapulaire non transfixiante s etendand sur 8mm grand axe à la partie inférieure du tendon cela fait 3mois que je fais de la kine tjs pas bouger mon bras en hauteur et tjs des douleurs même au repos la le spécialiste dit on continue kine 2mois !!!

    1. Bonjour.
      En plus de la kinésithérapie, vous pourriez bénéficier d’une infiltration.
      Si vos symptômes persistent, la chirurgie est possible.
      Cordialement.

  20. Marie-Dominique

    bonjour,

    cela fait un an que je souffre de mon épaule droite, des douleurs qui me descendent dans l’omoplate et vont dans le bras et parfois jusqu’à la main, il y a des moments je perds de la force dans mes muscles du bras et je suis obligée de lâcher des objets lourds que je porte.
    A force d’en parler à mon médecin traitant, il m’a prescrit une échographie de l’épaule. Celle-ci a démontré une rupture d’un tendon, et de 3 tendynites. Le radiologue m’a conseillé de prendre rendez-vous avec un spécialiste. Je suis allée chez un chirurgien spécialisé dans l’épaule et les mains, il m’avait déjà opéré de mon épaule gauche suite à un accident de la route, il m’a posé une prothèse avec articulation inversée.
    Au rendez-vous pris, il m’a prescrit une infiltration pour la douleur et un arthroscanner, celui-ci a décelé une rupture transfixiante des tendons de la coiffe des rotateurs et une dégénérescence graisseuse grade II des muscles supra et infra-épineux et grade III du muscle subscapulaire.
    Je revois le chirurgien le 21 septembre. Je ne sais pas quel traitement qu’il va me préconiser ?

    1. Bonjour.
      En fonction de votre âge, il est licite de préconiser dans un premier temps des anti-inflammatoires, une éventuelle infiltration et de la kinésithérapie.
      Si ce traitement échouait, il est légitime de proposer une opération en vue de suturer vos tendons.
      Cordialement.

  21. DECOU Patricia

    Bonjour.
    J’ai passé une échographie et radio de l’épaule droite. Le chirurgien orthopédiste a demandé une IRM. Il est contre l’infiltration. J’ai déjà eu sur cette épaule une périarthrite pendant 3 mois ( 2011 ). Je fais des séances de kiné 2/s depuis février 2023. La kiné pense à une capsulite. Le résultat de la radio: on visualise une image de radio-transparence au niveau de l’acromion connue comme probables kystes mucoïdes soit enchondromes suite à un examen IRM réalisé 3 ans avant. On visualise quelques micro-géodes kystiques de la tête humérale supéro-externe également bénignes. Intégrités des interlignes gléno-humérales sans calcification pathologique périarticulaire et hauteur normale de l’espace sous acromio-deltoïdien. le résultat de l’échographie: respect du tendon long biceps sous-scapulaire et infra-épineux. Pas de bursite sous acromio-deltoïdienne ni lame liquidienne du récessus postérieur articulaire gléno-huméral. Aspect hétérogène et remanié du tendon supraépineux qui renferme une fine fissure de clivage profond avec longueur d’environ 1 cm. Conclusion: tendinopathie microfissuraire du supraépineux de l’épaule droite. Le chirurgien m’a parlé d’une acromioplastie sous toute réserve ( résultat IRM )

    1. Bonjour madame.
      Votre examen montre essentiellement une forme de tendinite modérée de votre épaule.
      On ne peut éliminer une capsulite qui est parfois difficile à voir en échographie mais l’examen clinique doit pouvoir faire le diagnostic en fonction de votre raideur.
      S’il s’agit d’une capsulite, il n’existe pas d’indication de chirurgie.
      Cordialement.

  22. Bonjour ,
    J’ai des tendinopathies calcifiantes aux 2 épaules depuis avril 2023, larthroscanner de l’épaule gauche a montrer une lésion ulcérative pretransfixiante profonde du tendon supra épineux de 15 mm de diamètre intéressant plus de la moitié de l’épaisseur du tendon .. le traitement est antalgiques , ains, j’ai eu 2 infiltrations à gauche une à droite , kine avec balnéothérapie et repos , le chirurgien m’a dit que la lésion était petite et qu’il fallait se concentrer sur la kine et le repos , le tendon ne risquent pas de se rompre ?

    1. Bonjour.
      La tendance actuelle dans les fissures encore partielles des tendons de la coiffe des rotateurs est d’essayer d’éviter la chirurgie.
      Effectivement, la lésion peut avec le temps s’agrandir.
      Néanmoins, en cas de persistance des douleurs et de gêne dans la vie de tous les jours une chirurgie peut tout de même s’envisager.
      Cordialement.

      1. Rigoulay sabrina

        Bonjour j’ai une tendinopathie de l’épaule droite, arrêt depuis le 29/03 , je me fais une infiltration, et opération car j’ai 2 corps étranger de 5 et 6mm , mais je voudrais savoir à quoi pourrait correspondre ces corps étrangers qui me fait une bursite réactive et qui m’empêche de soulever mon bras à 90° , j’ai aussi le tendon sus épineux possible minime fissure interstitielle , mais le tendon est il touché légèrement ou pas, cordialement

        1. Bonjour.
          Malheureusement, Je ne peux pas beaucoup vous aider car si vous n’avez pas été opéré il n’y a pas de raison d’avoir un corps étranger à moins d’avoir eu une plaie perforante.
          Cordialement

  23. Bonjour
    Voici maintenant 2 ans que je souffre de mon epaule. Au début on m’a dit tendinopathie du supra épineux avec capsule.
    J’ai eu des piqûres pour la douleur, anti anflamatoire et autres médicaments. Kinésithérapie et balneo + 1 infiltration avec laquelle j’ai mal réagit.
    Aujourd’hui je n’arrive plus à bouger mon bras douleurs+++ .
    J’ai refais une échographie est conclusion :
    Tendon supra épineux: desinsertion partielle mesurant 5 MM intéressant le versant profond de l’enthese. Altération de l’architecture fibrillaire.
    Tendon sous scapulaire : fissuration mesurant 9 mn dans le plan frontal associée à une rupture des fibres inférieures.
    Conclusions :
    Enthesopathie fissuraire profonde du supra épineux sur 5mn.
    Enthesopathie fissuraire du sous scapulaire
    Merci de votre réponse

    1. Bonjour
      Vous semblez présenter de discrètes lésions de la coiffe des rotateurs. Il semblerait que vous ayez en fait une capsulite qui ne se voit pas toujours en échographie.
      En plus de voir un spécialiste, je vous proposerais volontiers une IRM.
      Cordialement.

  24. bonjour, depuis un séjour en réa soit depuis 5ans je ne sent plus mon bras droit , pas de force et je ne peux pas le lever, irm faite
    hypersignal T2 de l’insertion distale du tendon supra épineux et du tendon sous scapulaire , tendinopathie du sous scapulaire et du supra épineux .cela est il grave ? et cela peut il m’empêcher de soulever mon bras?

    1. Bonjour.
      Il convient de savoir si votre impotence est due à la douleur ou vraiment à des troubles moteurs de votre membre supérieur.
      S’il s’agit d’un véritable déficit moteur, une tendinopathie de la coiffe ne peut pas expliquer vos problèmes.
      Cordialement.

  25. Bonjour,
    J’ai 53 ans et depuis deux ans j’ai mal au bras droit et a l’épaule. J’ai fait plusieurs examens et déjà fait 3 infiltrations cervicales sans succès. Le neurochirurgien m’a fait faire un IRM de l’épaule et un emg voici mon résultat IRM et emg. Je suis en arrêt depuis octobre dernier, le moindre effort je le paye par des douleurs surtout la nuit.
    Compte-rendu IRM DE L’EPAULE DROITE Indication Scapulalgies. Technique Réalisation de séquences sagittale, coronale, axiale DP fat Sat et de séquences sagittales T1 Résultat Hypersignal T2 de la face profonde du tendon du supra-épineux de haut grade mesurant 13 mm dans le plan axial, 12 mm dans le plan sagittal et 7 mm dans le plan coronal, témoignant d’une fissuration de la face profonde du supra-épineux. Lame d’épanchement de la bourse sous-acromiale. Aspect normal de l’infra-épineux du sous-scapulaire. Le tendon du long biceps en place dans sa gouttière. Présence d’une lame liquidienne péritendineuse du long biceps. La trophicité musculaire est conservée. Aspect discrètement remanie l’articulation acromioclaviculaire à confronter avec l’examen clinique. Conclusion Fissuration de la face profonde du tendon du supra-épineux. Intérêt d’une infiltration sous guidage millimétrique du supra-épineux par voie glénohumérale plutôt compte tenu du siège profond de la fissuration.
    Compte rendu emg : absence d’anomalie du nerf médian moteur droit. Cependant, la comparaison de latence distale du nerf médian versus cubital montre une différence significative, en faveur d’une souffrance débutante du nerf médian moteur droit au poignet. L’exploration étagée du nerf médian sensitif droit retrouve un ralentissement au poignet sans perte en amplitude. Il n’y a pas d’anomalie du nerf cubital moteur et sensitif droit. Vitesses de conduction motrice normales. Vitesses de conduction sensitive normales. Détection : tracé riche dans tous les territoires étudiés du membre supérieur droit (deltoïde, biceps, brachioradial, fléchisseur radial du carpe, extenseur propre d’index, premier espace interosseux, court abducteur du pouce). Absence d’activité électrique de repos. Absence d’activité pathologique d’insertion. Conclusion : tableau électrophysiologique est compatible avec un syndrome du canal carpien droit sensitivo-moteur débutant. Il n’y a pas de signe d’atteinte ulnaire associée. Absence d’argument pour souffrance radiculaire cervicale droite aux étages étudiés.
    Quand pensez-vous ? Une opération de l’épaule et canal carpien.
    Merci d’avance pour votre avis

    1. Bonjour.
      Vous semblez présenter des lésions modérées de la coiffe des rotateurs pour lesquelles un traitement médical est justifié dans un premier temps (kinésithérapie, éventuellement infiltration).
      Votre atteinte du canal carpien semble elle aussi modérée. Il faut voir avec votre médecin mais on pourrait peut-être imaginer une infiltration test de ce canal carpien.
      Cordialement.

  26. Bonjour après 2 ans de douleure et de kine que je pratique encore suite à multiple facture de l’épaule ont me fait faire un irm voici le compte rendu
    Minime bursite sous-acromiale.
    Quelques anomalies de signal de l’enthèse du tendon supra-épineux sans signe
    évocateur de rupture.
    Pas d’autre anomalie décelée au niveau des tendons de la coiffe des rotateurs.

  27. Bonjour,

    Après une chute en ski sur de la neige « béton », l’échographie du jour
    parle d’une bursite sous-acromio-deltoïdienne de faible abondance
    et de désinsertion des fibres supérieures du tendon sous-scapulaire.
    Un complément d’étude sous arthroscanner est préconisé.
    La kinésithérapie pourra-t-elle « régler » ce problème,
    ou un acte chirurgical est-il à envisager ?
    D’avance, merci de votre réponse.

    1. Bonjour.
      Effectivement, les petites lésions du tendon sous-scapulaire sont souvent traumatiques.
      Si elles sont modérées en fonction de votre arthroscanner, un traitement médical peut suffire dans un premier temps à base de kinésithérapie et d’infiltration.
      Cordialement.

  28. Bonjour,
    Suite à une luxation l’épaule en décembre , le port d’une attelle puis un mois de séances de kinésithérapie, les amplitudes de flexion, abduction, rotation externe de mon épaule étant restées très limitées, j’ai passé un IRM en mars dont les conclusions sont: rupture du tendon sous-épineux avec moignon tendineux à l’aplomb de la tête humérale et rupture partielle du du tendon sus-épineux; amyotrophie et infiltration graisseuse de grade IV du sus épineux et du sous-épineux.
    Je poursuis la kinésithérapie qui apporte quelques améliorations . J’ai 78 ans mais je suis active, puis-je espérer et comment retrouver une mobilité acceptable sinon normale de mon épaule?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour.
      Vous présentez donc une rupture importante de la coiffe des rotateurs.
      La kinésithérapie et 1 ou 2 infiltrations articulaires devraient vous aider.
      Il semble qu’il soit difficile dans votre cas de prévoir une réparation de vos tendons, il faudra peut-être si les douleurs persistent consulter un spécialiste de l’épaule.
      Cordialement.

  29. Bonjour,
    Pouvez vous me dire si je dois être opéré. A ce jour toujours mal au bras jusqu’au doigts, emg canal carpien débutant et IRM de épaule ci dessous. Je fais une infiltration mardi, mais il parle d’opération. Au début j’étais soigner pour problème cervicaux brachial et fait des infiltration cervicales IRM pas très bon. Mais j’ai ce problème d’épaule et mes cervicales n’ont rien a voir. J’ai du mal à écrire douleur dans ma main. La nuit je souffre.
    Hypersignal T2 de la face profonde du tendon du supra-épineux de haut grade mesurant 13 mm dans le plan axial, 12 mm dans le plan sagittal et 7 mm dans le plan coronal, témoignant d’une fissuration de la face profonde du supra-épineux. Lame d’épanchement de la bourse sous-acromiale. Aspect normal de l’infra-épineux du sous-scapulaire. Le tendon du long biceps en place dans sa gouttière. Présence d’une lame liquidienne péritendineuse du long biceps. La trophicité musculaire est conservée. Aspect discrètement remanie l’articulation acromioclaviculaire à confronter avec l’examen clinique. Conclusion Fissuration de la face profonde du tendon du supra-épineux. Intérêt d’une infiltration sous guidage millimétrique du supra-épineux par voie glénohumérale plutôt compte tenu du siège profond de la fissuration.

  30. Bonjour,
    Suite a des douleurs cervicaux brachial j’ai fait un IRM de l’épaule
    Hypersignal T2 de la face profonde du tendon du supra-épineux de haut grade mesurant 13 mm dans le plan axial, 12 mm dans le plan sagittal et 7 mm dans le plan coronal, témoignant d’une fissuration de la face profonde du supra-épineux. Lame d’épanchement de la bourse sous-acromiale. Aspect normal de l’infra-épineux du sous-scapulaire. Le tendon du long biceps en place dans sa gouttière. Présence d’une lame liquidienne péritendineuse du long biceps. La trophicité musculaire est conservée. Aspect discrètement remanie l’articulation acromioclaviculaire à confronter avec l’examen clinique. Conclusion Fissuration de la face profonde du tendon du supra-épineux. Intérêt d’une infiltration sous guidage millimétrique du supra-épineux par voie glénohumérale plutôt compte tenu du siège profond de la fissuration.
    Pour l’instant je fais une infiltration, mais il parle d’opération. Je devrais être opéré ? Je souffre beaucoup mon bras entier et de les doigts, et de plus un début de canal carpien aussi.
    Merci de votre avis.

    1. Bonjour.
      Vous présentez une fissure partielle de la coiffe des rotateurs.
      La douleur et la perte d’amplitude doivent pouvoir être améliorées par le traitement médical et vous abstenir d’un traitement chirurgical.
      La douleur des doigts n’est pas quelque chose de caractéristique et doit pouvoir faire rechercher effectivement une autre origine à vos douleurs.
      Cordialement.

  31. Aspect en faveur d’une capsulâtes réfractile,sans lésion tendineuse (opacitfication de la boîte sous -acromiale probablement par effraction de la capsule articulaire liée à cette capsulite) Minime utceration de quelques fibres discales profondes de l’infra épineux,sans caractère transfixiant. Mercis

    1. Bonjour.
      La capsulite rétractile est une pathologie d’inflammation de la capsule de l’articulation que l’on retrouve souvent chez les femmes autour de la cinquantaine.
      Elle procure des raideurs et des douleurs qui vont disparaître souvent après un certain délai de 12 à 18 mois et un traitement médical avec kinésithérapie et éventuellement infiltration.
      Cordialement.

  32. Bonjour,
    je viens de recevoir les résultats d’in IRM de mon épaule gauche dont la conclusion est la suivante: Lésion transfixiante du tendon supra-épineux s’étendant vers l’arrière vers l’infra -épineux associé à une lésion de haut grade intéressant le tiers supérieur du tendon sub-scapulaire.
    Double épanchement intra-articulaire de la bourse sous -acromiale
    Atrophie débutante du muscle supra-épineux sans involution graisseuse significative des différents muscles de la coiffes des rotateurs
    Une intervention chirurgicale est elle nécessaire ou un traitement peut être suffisant ?
    Merci par avance de votre réponse.
    Cordialement,

    1. Bonjour.
      Il s’agit d’une rupture significative de votre coiffe des rotateurs.
      Cette lésion ne va pas cicatriser seule.
      On peut commencer par un traitement médical pour vous redonner des amplitudes articulaires et en avez-vous douleurs. Ce traitement médical est à base de kinésithérapie et de traitement anti-inflammatoire avec éventuellement une infiltration.
      En cas de non réponse, il faudra s’orienter vers la chirurgie.
      Cordialement.

      1. Bonjour accepteriez vous de m’expliquer mon compte rendu d’irm svp?
        Fissuration profonde de 3mm des fibres postérieures tendon supra épineux à sa jonction avec le tendon infra epineux 20mm en arrière du tendon long biceps sous forme d’une plage en hypersignal t2 à la face profonde du tendon immédiatement en arrière de l’enthese. Possiblement transfixiante. Lame depanchement bourse sous acromio deltoidienne.

        Que dois je faire svp ?

        Merci infiniment

        1. Bonjour.
          Vous présentez effectivement ce qu’on appelle une rupture de la coiffe. Elle semble de petite taille. Elle explique très probablement vos douleurs d’épaule.
          Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut