L’ostéo-arthropathie diabétique.

Le diabète est la première cause dans notre pays d’ostéo-arthropathie du pied. Cette maladie est due à l’atteinte nerveuse distale par micro angiopathie.

Cliniquement, le médio pied est douloureux, empâté avec des troubles cutanés à type de sécheresse.

L’imagerie va montrer un oedème des parties molles, une arthropathie siégeant le plus souvent au niveau du Lisfranc avec un oedème des os adjacents traduisant leur fragilité.

Le traitement est avant tout conservateur et vise à éviter les lésions infectieuses secondaires (mal perforant, ostéite) et une éventuelle fragmentation osseuse due à la fragilisation. Un plâtre, un dispositif de botte avec attelle permet de protéger le pied pendant la marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.