Les infiltrations rachidiennes.

Une infiltration est un terme commun pour définir l’injection locale d’un produit à usage local qui est le plus souvent un dérivé cortisoné.

Au niveau du rachis on distingue surtout deux grands types d’infiltration :

  • les infiltrations des espaces épi-duraux
  • les infiltration des articulations postérieures ou zygapophysaires.

Il existe d’autres types d’infiltration : discale, rhizolyse nettement moins pratiquées aujourd’hui.

Les infiltrations des espaces épiduraux.

Elles sont essentiellement réalisées en cas de souffrance radiculaire avec une compression locale d’origine discale ou éventuellement ostéophytique.

Il existe deux voies d’abord possible  : foraminale ou latérales ou épidurale postérieure.

Infiltration épidurale par voie postérieure.

infiltr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.